Organiser sa stratégie de communication digitale

Par Jean-Michel

Une stratégie de communication digitale bien pensée et bien structurée est souvent bien plus efficace que de se lancer sur le web sans vraiment savoir où l’on va. Se dire aujourd’hui, je veux créer mon site, je vais aussi ouvrir une page facebook parce que ça fait bien ne suffit plus pour être efficace.

Une bonne stratégie digitale s’établit désormais sur un plan de communication structuré avec une vue à cours terme et se réajuste au fur et à mesure de son impact. Il n’est pas possible de planifier une stratégie digitale sur le long terme, sur plusieurs années, ça n’aura aucun sens. Le web évolue très vite et il faut savoir s’adapter et évoluer avec.

Encore en 2018, nous entendons parler de la méthode PLEASE que l’agence de communication Vanksen a diffusé en 2011. Une sorte de non sens pour un web qui ne cesse d’évoluer et pourtant la structure même de cette méthode nous permet encore 7 ans plus tard de pouvoir élaborer une stratégie digitale bien pensée. Cette méthode a l’intérêt de bien présenter chacune des étapes.

Votre stratégie de communication digitale avec PLEASE

Voyons ci-dessous ces différentes étapes de la méthode PLEASE :

P pour PLAN (Planifier)

Vous aller pouvoir à cette première étape faire votre brief de départ. Il a une importance capitale. Bien souvent il est bâclé ou tout simplement pas fait et donc souvent source de déception sur ce qui va se passer après. Si on veut réussir un projet de communication digital il est important de passer du temps à le mettre en place. Comprendre sa marque, sa vision.

Le brief de départ est souvent trop court, rédigé en quelques ligne dans un e-mail ou au contraire trop développé et complexe à assimiler. Le format d’une page A4 peut être parfois être suffisant (ni trop court ni trop long).

Pour être certain de ne rien oublier lors du brief vous pouvez appliquer la méthode TOMSTER (Target, Objectives, Message, Strategy, Touchpoints & technologies, kpis to Evaluate, Resources) : quelles sont vos cibles, quels sont vos objectifs, quel message voulez vous communiquer, quelle stratégie développer, points de contact et technologie à utiliser, metrics (outils de mesure d’audience, tous les outils qui nous permettront de mesurer l’impact de notre travail…), et enfin les ressources à disposition ou à mobiliser que ce soit financières, humaines ou techniques.

Il est important de poser cette méthode TOMSTER avant développer toute stratégie digitale.

L pour Listen (écouter, auditer)

Il est plus qu’important aujourd’hui de savoir écouter, observer son marché avant de se lancer. Dans le cadre d’un site existant qui souhaiterai de nouveaux objectifs, il faudra l’auditer, analyser les outils en place, sa présence actuelle sur les réseaux sociaux, sa concurrence… Monitorer l’e-reputation actuelle, auditer la marque, son site actuel, ses couleurs, voir les performances actuelles, consulter les metrics en place, faire une analyse de logs…

E pour Engage

C’est ici qu’intervient la “big idea”. Savoir comment créer une expérience utilisateur mémorable, se différencier, créer l’évènement la surprise et initier le bouche à oreille. Trouver une idée de contenu viral ou au moins original.

A pour Activate

Amplifier la big idea avec les supports POEM (Paid, Owned et Earned media).
Les trois éléments, possédés, gagnés et payés sont importants pour une stratégie numérique. C’est à vous d’évaluer ces trois thèmes et de décider où allouer vos ressources pour faire le plus de sens pour votre marque.

1. Paid

Les Paid (médias payants) sont un excellent moyen de promouvoir le contenu afin de générer davantage de bouche à oreille et peuvent également être utilisés pour générer du trafic directement vers vos Owned media.
Autrement dit, vous n’êtes pas forcé de toujours faire de la publicité pour un produit directement, mais parfois pour un contenu gratuit et présent sur un de vos support qui sera par la suite partagé et linké pour un gain en référencement et une communication digitale efficace à plus long terme.

2. Owned

Les Owned media (dont la marque est propriétaire) sont une extension de votre marque et créent des possibilités supplémentaires pour les personnes d’interagir avec votre marque. Il s’agit de médias vous appartenant et aussi longtemps que vous pouvez les mettre à jour et les entretenir ils représente pour la marque son propre média et lui permet ainsi de faire de l’acquisition d’audience pour plus de visibilité.

3. Earned

Les Earned médias sont l’équivalent du bouche-à-oreille en ligne et ce sont eux qui favorisent le trafic, l’engagement et le sentiment autour d’une marque. Bien qu’il existe différentes manières pour une marque de faire du bouche à oreille, les bonnes stratégies de SEO et de contenu restent à ce jour les plus efficaces. Ils représentent les mentions de votre marque, de partages, de reposts, de critiques, de recommandations ou de contenu viral collectés par des sites tiers et partagés.

S pour Sustain

Il vous faut ici fidéliser vos fans, vos clients et qu’ils deviennent vos ambassadeurs.
Une bonne communication client ne s’arrête jamais à l’acte d’achat. Il faut après ça s’occuper d’après l’achat et faire en sorte que vos clients vous recommandent. Qu’ils deviennent vos ambassadeurs. Fédérer une communauté de clients, et pour les plus actifs qu’ils deviennent des ambassadeurs.

E pour Evaluate

Mesurer et optimiser les actions mises en place
En cours de campagne, mesurer le retour sur investissement avec les bons outils. Optimiser et ré-ajuster la campagne si nécessaire. Cette étape permet de remettre en question les actions mises en place et si ces dernières ont des difficultés à atteindre les objectifs fixés, voir comment les optimiser et les atteindre.

Conclusion

Cette méthode PLEASE de Vanksen se veut encore d’actualité. Complétée avec la méthode de brief TOMSTER elle vous permettra de dresser une stratégie digitale performante et justement de la ré-ajuster si elle ne l’est pas assez.
De la même façon que certains vont créer une société sans même faire d’étude de marché, de business plan, certains se lancent encore aujourd’hui sur le web sans réelle stratégie de communication si ce n’est celle de créer un site… Les mauvais résultats sont souvent là. Ce type de méthode vous permet donc de maîtriser au maximum vos différentes actions sur le web.

Et vous, quelles méthodes utilisez vous pour vos stratégies digitales ?